top of page
Rechercher

Règles douloureuses, quelles sont les causes ?

Les douleurs pendant les règles peuvent apparaître dès l’adolescence pendant les mois suivants les premières règles; on parle alors de dysménorrhée primaire. Les douleurs qui apparaissent au cours de la vie adulte relèvent d'une dysménorrhée secondaire. Les causes de ces douleurs qui nous gâchent souvent la vie et le moral sont habituellement différentes.



Les causes d’une dysménorrhée primaire 

Selon les scientifiques, la douleur chez l’adolescente peut provenir de contractions utérines pendant les règles dues à un excès de prostaglandines. Dans ce cas de figure, les douleurs de règles s’atténuent au fil des mois et sont rapidement soulagées par un traitement antalgique ou anti-inflammatoire. Certaines solutions naturelles et homéopathiques peuvent aider à soulager la douleur pendant les règles. Notre conseil est de vous renseigner auprès des droguistes et de naturopathe pour être sûr d'efficacités de ce que des produits que vous consommerez.


Toutefois, si les douleurs s’intensifient au cours du temps, une autre cause doit être envisagée comme la possibilité d'une anomalie congénitale (hymen non perforé, malformation du col ou de l’utérus par exemple), l'endométriose de l’adolescente ou des troubles hormonaux d’origine ovarienne (sécrétion de progestérone insuffisante).


Les causes d’une dysménorrhée secondaire  

Les douleurs des règles qui surviennent plus tard chez la femme adulte peuvent être dues à plusieurs problèmes :

  • Une endométriose qui est le développement de muqueuse utérine dans un organe où elle ne devrait pas se trouver, trompes de Fallope, ovaires, vagin, vessie, cavité abdominale, etc.),

  • Une infection génitale chronique.

  • Des troubles ovariens,

  • Des polypes de l’utérus, etc.

Notre conseil est de consulter un spécialiste et de faire un examen médical soigneux pour poser un diagnostic et suivre un traitement.

Une femme sur deux se plaint de douleurs dans le ventre ou dans les reins au moment des règles. On parle de dysménorrhée (règles douloureuses). Souvent, sans conséquences, ces problèmes peuvent quelquefois être le signe d’un problème de santé qu’il convient de traiter. Des gestes simples ou des médicaments peuvent toutefois soulager ces douleurs.


Les symptômes des dysménorrhées 

Les douleurs des règles constituent un problème fréquent durant le cycle menstruel. Chez de nombreuses femmes, les règles s’annoncent avec un léger malaise et/ou des tensions dans le bas-ventre. Pour certaines femmes, des troubles notables peuvent survenir avant et pendant les règles, rendant celles-ci très pénibles et constituant un handicap sérieux dans la vie quotidienne. La plupart du temps, il s’agit de crampes douloureuses survenant dès le début des règles et pouvant irradier dans les reins et dans les cuisses. Dans des cas plus prononcés, ces douleurs des règles s’accompagnent parfois de migraines, fatigue, nausées et vomissements.


Combien de femmes sont concernées par les dysménorrhées ?

On estime que les dysménorrhées touchent près de 15 à 80 % des femmes de moins de 30 ans. Ces douleurs peuvent être invalidantes chez 15 % des femmes et sont à l'origine d'absentéisme scolaire chez les plus jeunes et professionnel chez les adultes. Du côté de nos voisins, en France, le congé menstruel a connu un débat en 2023 avec une proposition de loi au sénat. S'il peine à faire son chemin au niveau politique, l'Espagne a pris de l'avance et est devenu le premier pays européen à mettre en place un congé menstruel.


En Suisse, le sujet a également beaucoup évolué et depuis plusieurs villes ont brisées le tabou du congé menstruel. Fribourg était la première ville à lancer le congé menstruel avec jusqu'à trois jours sans certificat médical pour les femmes souffrantes de règles douloureuses. Le débat est devenu national et plusieurs autres villes ont introduit le projet de congé menstruel. Qu'en pensez-vous ?

Il était temps n'est-ce pas !?


“Près d’une femme sur deux dit souffrir de dysménorrhée, 20% d’entre elles déclarent avoir des règles très douloureuses”.



Quelles sont les complications éventuelles des dysménorrhées ?

Les douleurs des règles sont sans complications. Toutefois, comme elles peuvent être le signe d’une maladie des organes génitaux, par exemple de polypes à l’utérus ou d’une endométriose, elles doivent amener à consulter un médecin, car ces maladies peuvent entraîner des problèmes de stérilité.


Sherydane milite pour une éducation menstruelle positive

En tant que femme, nous vivons tellement de contraintes pendant notre cycle menstruel. Sherydane votre boutique suisse est engagée pour vous apporter avec les culottes menstruelles en coton bio le plus de confort et de sérénité possible pendant cette période. Nous croyons fortement que parler des règles et des problématiques que rencontrent les femmes pendant cette période est une façon de briser le tabou des règles et de faire évoluer les mentalités vers une éducation menstruelle positive. Une éducation menstruelle positive dès les premières règles, nous tient énormément à cœur, car c'est la clé vers une liberté menstruelle et sans tabou pour la nouvelle génération de filles et de garçons. Cette positivité est un mindset que toutes les femmes devraient essayer d'adopter pour apprivoiser la période de menstruation.


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout