top of page
Rechercher

L'évolution des protections menstruelles

Dernière mise à jour : 11 janv.

Comprendre le chemin parcouru depuis la première apparition des protections hygiéniques







Années 1960 Chiffons, journaux: les femmes se débrouillent pour éponger leur sang menstruel. Certaines optent pour la «ceinture sanitaire»: portée à la taille, elle permet de fixer une longue serviette qui va du nombril aux reins. L’arrivée des serviettes adhésives (Stayfree,1969) résout bien des tracas.


Années 1970 En 1972, la National Association of Broadcasters permet finalement la diffusion de messages publicitaires sur les produits menstruels à la télé américaine. L’utilisation du tampon et des serviettes jetables se généralise. Playtex lance ses tampons parfumés et avec applicateur plastique.


Années 1980 Une épidémie de cas de syndrome du choc toxique – dont 38 fatals – aux États-Unis met en cause les tampons superabsorbants Rely. Les fabricants de tampons abandonnent les composants jugés toxiques et doivent désormais inclure dans la notice d’emballage un avertissement sur les risques d’un port prolongé.


Années 1990 À la télé, c’est avec un improbable liquide bleu qu’on illustre les prouesses d’absorption des serviettes hygiéniques. Dans les magazines féminins, les publicités de Tampax optent pour la pédagogie: « Non, un tampon ne vous fera pas perdre votre virginité. »


Années 2000 Protège-dessous noirs, pour strings, dotés d’ailes transparentes… Les consommatrices ont le choix parmi une panoplie de modèles. De nouveaux contraceptifs hormonaux offrent la possibilité d’espacer ses règles, ou de carrément les supprimer.







Le virage écologique avec les coupes et les culottes menstruelles



Années 2010 Pour le bien de la planète et de leur portefeuille, de plus en plus de femmes adopte la coupe menstruelle (pourtant brevetée en 1937!). En silicone de qualité médicale, elle peut servir pendant plus de 10 ans. Cependant, une étude récente de ... Mets en garde les femmes face aux dangers des coupes menstruelles. De nombreuses femmes ont témoigné, certaines ont vu leur stérilet se déplacer à cause de l'effet ventouse au moment du retrait et se sont retrouvés aux urgences pour l'enlever. Certaines femmes se sont retrouvées enceintes, car le stérilet déplacé ne remplissait plus sa fonction de contraception. Un conseil, si vous l'utilisez, veuillez à ne pas garder votre coupe menstruelle plus de deux heures.


La tendance continue ! Le virage écologique se poursuit avec les culottes menstruelles et les serviettes lavables qui sont entrain de révolutionner la vie de nombreuses femmes à travers le monde. À l'image de la marque sherydane, les culottes menstruelles en coton bio sont saines et excellentes pour la santé des femmes. Elles sont écologiques, lavables, réutilisables avec zéro déchet rejeté dans l'environnement. Et on en oublie les contraintes liées aux périodes de règles.




Enfin, votre marque suisse Sherydane est engagée dans cette nouvelle aire des protections menstruelles. Nos culottes menstruelles suisses vous accompagnent désormais au quotidien sans contrainte en respectant votre corps, votre santé et votre féminité. Sherydane, c'est la santé, l'écologique, la durabilité et l'environnement.



0 vue0 commentaire